6h du matin, j’ai mon tampon sur le passeport. Mais le douanier me signal que mon visa Ouzbek s’arrête dans 7 jours et que mon visa tadjik ne commence que dans 15j… J’ai merdé !

Je roule jusqu’à la première ville et de la je vais devoir prendre une décision. Je dois changer mes dates sur mon visa Tadjik. Mais je n’ai qu’une semaine de visa Ouzbek et je dois aller à Tachkent la capitale à 700km au nord…
Je pose mon vélo et lève le pouce. Une voiture s’arrête immédiatement et m’emmène à Boukhara. De là il faut que je trouve un bus pour aller à la capitale. J’en profite d’abord pour me promener et apprécier les mosquées magnifiques.

25092015-5O2A1000 25092015-5O2A1003
En demandant au passant je trouve la gare et par chance un bus part dans 10m. Dans ma tête je fais mon plan : j’arrive ce soir à 21h, je demande à dormir dans le bus et au petit matin je vais à l’ambassade changer mon visa et je repars le soir même.
En route vers le nord. Dans le bus on me propose à manger, m’offre du pain. Les Ouzbek sont intrigués et vraiment sympas. Une famille partagera absolument tout avec moi.
Je regarde mon téléphone et je vois la date… Nous sommes vendredi… Demain tout est fermé ! Je n’ai pas internet, pas de numéro et pas d’endroit ou dormir. Je discute avec un jeune qui bosse dans le bus et lui demande si je peux ce soir dormir dans le bus. Pas de soucis ! Je vais dormir avec le staff.
21h nous sommes à Tachkent, je gonfle mon matelas et m’installe dans le duvet. A 6h du mat je dois partir à la recherche d’un endroit où dormir. L’application Mapps.me me propose deux auberges de jeunesse. Mais mon projet m’interdit d’aller à l’hôtel. Mais je n’ai pas trop de choix. Je fonce à Topchan Hostel !
Raphael le gérant m’ouvre les yeux rouges. Il vient de se réveiller ! Je ne dormirai pas dans le dortoir mais dans le « salon » par terre pour 9 dollars. J’accepte !
Ma première en auberge depuis ce début de voyage. Je rencontre des gens super. Martin un allemand qui a pour but de rejoindre le Sri Lanka en utilisant que les transports publics. Nikolaj et Natalie deux suisses qui veulent rallier Pékin uniquement en train. Voilà longtemps que je n’avais pas parlé à des européens. Et bien ça fait vraiment du bien de partager des idées, rencontres.
Le lundi je file à l’ambassade. On me dit d’abord que je ne peux pas changer les dates. Mais en insistant je réussi à les changer. Sauf que la personne se trompe de date… J’y retourne, je lui montre bien le Visa Form et lui montre les dates. Il trouve encore le moyen d’écrire les mauvaises… Je m’énerve quand même car maintenant il me demande de l’argent pour payer un nouveau visa. Finalement j’obtiens un nouveau visa sans payer, go au tadji !

27092015-5O2A1018 27092015-5O2A1013 27092015-5O2A1025 29092015-5O2A1073 29092015-5O2A1075

Il me reste 2 jours de visa pour aller à la frontière 900km au sud ! Je prends donc un train couchette et ainsi gagner du temps.

30092015-5O2A1076 DCIM101GOPROGOPR3966.

Je n’aurai malheureusement pas vu grand-chose de l’Ouzbékistan mais j’aurai expérimenté le voyage en train, et les rencontres en auberge de jeunesse. A moi le Tadjikistan.

Written by Tom

1 Comment

Ceuterickx patrice

C’est très sympa de faire partager ton expérience.
Bravo pour le site bien fait.
Merci de nous faire rêvez.
Patrice

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>